Loading...
Homeward Bound : Le Projet 2017-05-19T10:05:38+00:00

Une expédition féminine oui mais pourquoi?

À l’échelle mondiale, les femmes sont sous-représentées dans les postes décisionnels et ceux malgré l’augmentation du dialogue et les changements dans les divers processus de recrutement.

Notamment en sciences comme dans beaucoup d’autres disciplines, les femmes sont encore largement sous représentées dans les études supérieures. Et pour cause : Que répondez-vous à une jeune fille lorsqu’elle vous énonce sa volonté de devenir astronaute ?

Cet état de fait s’observe très tôt dans le cursus des étudiants. Alors que filles et garçons font preuve de performances similaires dans les matières scientifiques au secondaire, les jeunes filles s’écartent progressivement de la science au cours de leur cursus. Ainsi, une étudiante au secondaire a trois fois moins de probabilités qu’un étudiant d’obtenir un doctorat en science (les femmes représentent 28 % des chercheurs dans le monde, selon l’Unesco). Principalement en raison de clichés qui ont décidément la vie dure et qui font croire à nombre de jeunes filles qu’une carrière scientifique est plus adaptée aux hommes.

Fort de ce constat, Homeward Bound représente une initiative innovante visant à accroître l’influence des femmes dans les postes décisionnels et les prises de décisions politiques.

À cette fin, ce projet vise à mettre en place au cours de 10 prochaines années, une collaboration mondiale de 1 000 femmes (100 femmes par année) avec un parcours scientifique pour mener, influencer et inspirer les futures générations.

Créé en Australie, Homeward Bound est un programme de formation international de douze mois en leadership, innovation, intelligence émotionnelle, culminant par trois semaines en Antarctique.

VISION

Améliorer leur confiance, leur vision partagée et leurs compétences stratégiques afin de leur permettre d’assumer des rôles de leadership à l’échelle mondiale.

OBJECTIFS

Contribuer à l’élargissement d’une prise de conscience sociétale sur le rôle des femmes dans la conduite du monde vers un avenir plus durable.

COMMENT?

Grâce à une expédition en mer de 3 semaines, dirigée par Greg Mortimer OAM (2016 et 2018), depuis Ushuaia en Argentine.

ÉCHÉANCIER

17 Mars 2017- 25 % du Projet
1 Mai 2017- 25 % du Projet
3 Juillet 2017- 25 % du Projet
18 Octobre 2017- 25 % du Projet

Départ pour l’Antarctique

Mère nature a besoin
DE SES FILLES
0
0
0
Days
0
0
Hrs
0
0
Min
0
0
Sec

Cette année, la deuxième cohorte de 70 femmes de 11 pays différents a été sélectionnée. Parmi elles, une seule représentante du Québec, Émilie Lefol, étudiante au doctorat en biologie de l’Université de Sherbrooke.

CONTRIBUEZ AU PROJET

Parmi les étapes à franchir pour réaliser ce projet, Émilie Lefol devra trouver du financement à hauteur de 40 000 $ auprès de donateurs et d’entreprises privées.

PARTENAIRES
FAITES UN DON